L'équipe F1

DIRECTEUR DE LA TECHNOLOGIE

Pat FRY

Pat a rejoint Alpine F1 Team en février 2020 en tant que Directeur technique châssis. À l'aube de sa deuxième année à Enstone, Pat cherchera à continuer de faire avancer le développement de l'A521 cette saison, tout en se concentrant sur la future voiture de 2022 avant les changements réglementaires importants à venir en Formule 1.

Pat Fry – Management – Équipe F1 Alpine

Biographie

Pat a rejoint Alpine F1 Team au rôle de directeur technique châssis en février 2020 avant d’en devenir directeur de la technologie en février 2022. À ce titre, il supervise l’ensemble des activités techniques d’Enstone. Il est chargé de fixer les objectifs de performances de la monoplace, de définir les moyens et compétences techniques nécessaires et d’identifier de futures technologies disruptives. Il arbitrera également les principaux compromis liés à la performance et établira la stratégie de développement à long terme pour maximiser les performances dans les limites du plafond budgétaire.


Né dans le Surrey (Royaume-Uni), Pat possède une riche expérience en Formule 1 en ayant travaillé pour McLaren, Ferrari, Manor et Benetton depuis ses premiers pas dans le sport en 1987. Il commence sa carrière au département de recherche et développement de Benetton à Witney, où il œuvre sur des systèmes de suspensions actives. Après un court passage au sein de l’équipe d’essais, il obtient son premier poste en piste en devenant l’ingénieur de course de Martin Brundle en 1992.


En 1993, il intègre McLaren où il contribue à soixante-six victoires, un titre constructeur et trois couronnes chez les pilotes. Pat occupe plusieurs rôles à Woking, d’abord dans l’équipe d’essais avant d’être l’ingénieur de course de Mika Häkkinen et de David Coulthard. Il supervise ensuite les deux monoplaces de l’écurie, puis il est promu ingénieur en chef du développement. À ce titre, il s’avère déterminant dans le succès de McLaren.


Après dix-sept années chez McLaren, il est recruté par Ferrari en juillet 2010. Directeur technique adjoint, puis responsable de l’ingénierie de piste, Pat se voit confier des postes de direction à Maranello, notamment ceux de directeur châssis et directeur de l’ingénierie.


Il quitte Ferrari en décembre 2014, mais il retrouve la F1 comme ingénieur consultant pour Manor Racing dès 2016. Pat réintègre McLaren en 2018 comme directeur technique temporaire, aidant ainsi l’équipe à terminer quatrième et obtenir son meilleur classement depuis 2012 avant de rejoindre Enstone.